Remonter

 

Roues & Rayons

 

 

En premier lieu, faire un croquis et noter le sens de montage des rayons.

Les jantes, bien que ne présentant aucun voile, sont remplacées par des modèles chromés, sur lesquels il faut peindre la bande centrale en noir.

Les rayons, ainsi que les écrous seront remplacés par du neuf.

De même pour les pneus, chambres à air et fonds de jantes. 

Nota : ne jamais garder les pneus d’origine, même s'ils paraissent en excellent état, le caoutchouc vieillit et craque entre les stries ; en cas de variations de températures, notamment lors de l’utilisation sur route quand l’air contenu dans la chambre à air s’échauffe, cela peut provoquer une dilatation du pneu, et il finit par se déchirer ou  éclater, donc ne pas hésiter à investir dans des pneus neufs, au risque de refaire sa restauration ou pire finir à l’hôpital.

 Pour peindre la bande centrale des jantes sur le chrome, délimiter au scotch la surface à peindre, dépolir le chrome ou le rayer à l’aide de papier de verre fin, appliquer une première couche d’accroche d’apprêt phosphatant (couche fine qui doit laisser apparaître le brillant du chrome par transparence), puis recouvrir cette couche par une autre plus homogène.

Ensuite, peindre en noir brillant.

Polir les rayons et les remonter suivant le croquis précédemment établi.

Equilibrer les roues en tendant les rayons pour ajuster le voile latéral et les sauts de jante (voir plus bas).

Fonds de jantes, chambres à air et pneus pour finir.

Remonter les axes et vérifier le fonctionnement par la pose sur les fourches avant et arrière.

 

 

 

Ci-dessus : plan des roulements de roues d'origine, les billes sont maintenues dans des coupelles et le tout a évidemment pris énormément de jeu en 70 ans d'usure...donc ne pas hésiter à les remplacer par des roulements coniques modernes (mais pour cela il faut bien sûr usiner un nouvel axe, avec pas fin à gauche et plus long, car les cotes de l'axe d'origine étaient trop justes)

 

Equilibrage d'une roue à rayons

 

Equilibrer une roue à rayons, c'est très long et très très important, en effet, s'il reste un voile sur la roue, la moto peut sursauter en roulant, pas très agréable, et surtout, il faut tout redémonter pour remettre les choses à leur place.

Et quand on voit le prix demandé pour équilibrer une roue, on se dit que ça vaut le coup d'essayer par soi-même, si on n'y arrive pas, se tourner vers les professionnels (compter entre 2 et 4 heures de main d'oeuvre par roue...).

Déjà le remontage des rayons n'est pas aisé, surtout quand on n'a pas pris la précaution de noter le sens de montage avant de commencer la restauration, faire un croquis peut se révéler très utile !

Ensuite, s'armer d'une bonne clé à rayons et de quelques heures de calme total...

 

 

 

La béquille d'atelier réglable est un support indispensable pour travailler tranquillement dans son salon avec une bonne musique...sur la photo, il s'agit de la roue d'une Terrot 100 cm3  (quand on sait rayonner une roue et l'équilibrer, ne jamais s'en vanter auprès de ses amis, au risque de voir ses soirées à passer à rayonner !)